• Facebook
  • Twitter
  • del.icio.us
  • Digg
  • RSS
  • email

Audiogram vous convie au lancement du premier album

d’

Alexandre Champigny,

« Budda Ciné Roll. »

Le 5 septembre 2007

O Patro Vys

(356 Mont-Royal Est)

Ouverture des portes à 18h00

(Prestation à 18h30)

Animé par une créativité bouillonnante, Alexandre Champigny aime bien brouiller les cartes. Un trait de sa personnalité qu’il assume avec conviction sur son premier album Budda Ciné Roll où figurent 12 chansons originales à l’éclectisme pop surprenant. Digne représentant d’une nouvelle scène francophone où gravitent les Navet Confit, Télémaque et Husky de ce monde, l’auteur-compositeur-interprète montréalais déballe un univers rafraîchissant aux couleurs multiples. Son Budda Ciné Roll se décline comme une série de cartes postales impressionnistes où textes et images musicales forment un tout délicatement équilibré. Se réclamant d’influences aussi diversifiées que Beck, Brassens, Syd Barrett ou Bertrand Burgalat, Champigny distille ces dernières pour créer un son qui lui ressemble, résolument ancré dans la pop mais investi d’une dimension riche et singulière. Multi-instrumentiste doté d’une solide formation, l’auteur-compositeur joue la plupart des instruments sur l’album en plus de signer l’ensemble des textes à l’exception du premier extrait « Avec ton sourire » dont les mots sont empruntés à Boris Vian. Jamais mis en musique auparavant, ce texte méconnu du célèbre auteur français devient une ballade rock sous l’impulsion de Champigny. Les surprises ne manquent pas sur ce disque éclaté où des titres tels « Amour aveugle », « Aspiration », « Je vais m’hypnotiser » ou « Le soir jaune » nous convient à une aventure sonore peu banale. Réalisé par Éric Goulet (Les Chiens, Monsieur Mono) et enregistré au Studio Piccolo, Budda Ciné Roll fait honneur à son nom qui évoque à la fois ses aspects aériens et mystiques, son imagerie visuelle et la force irrésistible du mouvement. Échappant à toute catégorisation facile, la musique d’Alex Champigny évolue selon un rythme qui lui est propre. Au terme d’une dizaine d’années d’études musicales, Alexandre Champigny subit un coup de foudre définitif pour la musique pop suite à la découverte de l’univers musical savamment déjanté de certains artistes comme Stereolab, Beck ou The flaming lips. Après avoir développé son expertise de scène au sein de divers groupes d’interprétation, il connaît un premier succès d’estime avec sa formation Les Trompe-l’oeil dont le maxi crée un certain impact sur la scène alternative. Il tourne par la suite abondamment au sein des formations Navet Confit et Télémaque, en plus de collaborer régulièrement avec Le Husky. Ayant remisé définitivement Les Trompe l’oeil, Alex fait désormais cavalier seul à titre d’auteur-compositeur-interprète avec un premier album sur étiquette Audiogram. alexandrechampigny.com

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Code d’intégration

nathalie corbeil chef des relations médias audiogram phone514-285-4453 poste 244 [email protected] ___ etienne roy attaché de presse audiogram phone514-285-4453 poste 232 [email protected] ___ caroline rouillard promotion radio province audiogram phone514-285-4453 poste 238 [email protected]

Budda Ciné Roll,
en magasin le 4 septembre