• Facebook
  • Twitter
  • del.icio.us
  • Digg
  • RSS
  • email

Ariane Moffatt est très fière de présenter aujourd’hui son quatrième album intitulé MA. Le titre s’inspire d’un concept japonais, le ma, qui fait référence à l’expérience sensorielle de l’espace entre deux choses ou de l’intervalle entre deux actions, un espace perçu comme un lien vivant et non pas comme une division.

Ariane a écrit, interprété, réalisé et produit l’album elle-même, dans son lieu de création et aux studios Planète et Hotel2tango de Montréal. MA a été conçu en étroite collaboration avec Pierre Girard qui a œuvré comme ingénieur de son et mixeur en plus d’assister Ariane à la réalisation du projet.

L’idée d’écrire en anglais comme en français s’est imposée naturellement à Ariane, qui vit dans le Mile-End de Montréal, un quartier réputé pour sa diversité culturelle. On l’avait déjà entendue chanter dans la langue de Cohen, mais en enregistrant plus de la moitié des pièces de son album en anglais, elle se positionne réellement au centre de cette dualité qui existe entre les deux cultures principales de la ville. On la sent d’ailleurs chez elle dans les deux territoires.

Musicalement, Ariane a toujours été une auteur-compositeure éclectique mais ce nouveau son ne pourrait s’approcher plus de sa vraie nature puisqu’elle l’a façonné majoritairement seule. L’électro côtoie encore une fois des ambiances plus acoustiques mais MA la présente entièrement affranchie, faisant exploser les cloisons de la chanson pour élargir sans hésitation les paramètres de son identité artistique.

LES CHANSONS

La chanson qui ouvre l’album, Walls Of the World, combine une ligne de guitare hypnotique avec un chant murmuré dont les mots évoquent des questionnements métaphysiques sur cette frontière invisible entre la vie et la mort à travers le récit d’un accident de la route. In Your Body propose une fusion entre Goldfrapp et les Black Keys avec son rythme syncopé, les appels abrasifs du synthétiseur et un texte impertinent qui parle du besoin viscéral de se cacher sous la peau de l’être maladivement désiré.

Un paysage électronique rêveur imprègne L’hôtel Amour, une mélodie éthérée dont le texte se rapproche le plus étroitement du titre de l’album. Cette pièce fut composée dans une des chambres de ce lieu parisien du même nom. Sur Too Late, des steel drums (rapportés d’un voyage à Trinidad) font vibrer une ode électro aux aventures qui s’auto-consument, à la perte et au regret. « Oh, I miss Paris, pornography, your charge on me », chuchote-t-elle avec une sensualité brute.

La pluie et le beau temps enchaîne comme un hymne robotique, luxuriant et une pointe absurde ciselée à la perfection. La chanson fait du temps qu’il fait un sujet à double tranchant. La musique devient acoustique sur Artifacts, une ballade saisissante sur les non-dits qui s’accumulent dans le couple malgré la plus profonde intimité. L’album se termine dans l’urgence et de manière volontairement épique avec Sourire sincère, une pièce déchaînée, où elle tente de reconquérir quelque chose de perdu, qui pourtant lui a toujours appartenu.

Avec MA, Ariane Moffatt court tous les risques alors qu’on la sent tout posséder. C’est son album le plus personnel mais aussi le plus ambitieux et le plus international à ce jour, l’épanouissement d’une créativité sans bornes.

Vidéoclip Mon Corps

La réalisation de Iouri-Philippe Paillé met en image la pièce Mon Corps dans un esthétisme de film spatial des années fin 70 début 80. On y voit un astronaute en préparation pour un voyage dans l’espace qui subit une batterie de tests physiques. Semblant appréhender avec peur et anticipation son voyage interstellaire, il sent de plus en plus la présence du cosmos, représenté par Ariane Moffatt flottant dans univers spatial à la fois naif et poétique, sombre et mystérieux.

Un nouveau site web officiel

Ariane Moffatt met également en ligne son tout nouveau site web. Plus épuré, ne manquez pas de le visiter: arianemoffatt.com. Le site web est également accessible par application mobile.

Ladies and gentlemen; introducing ‘MA‘ by Ariane Moffatt. The acclaimed Quebec songbird is reinventing herself on her fourth album, delving into uncharted electro-pop territory and reaches new heights with the boldest, brightest songs of her career.

MA is, in a way, her most personal work. The title comes from the Japanese concept of the ma, which refers to a sensorial experience of negative space or downtime – not as something that separates but rather something than unites. Finding that quiet place allowed her to make an album that is both totally centered and wildly adventurous.

Written, performed and produced by Moffatt herself, in her creative space and at Montreal’s Hotel2tango studio (Arcade Fire, Barr Brothers, Handsome Furs), MA was made with help from Pierre Girard, who acted as sound technician and assisted with production and mixing.

Working both in French and in English felt natural for Moffatt, who lives in Montreal’s diverse Mile End neighborhood. She has dabbled in the language before; but by recording more than half her new album in English, she positions herself in the ma between her city’s two dominant cultures. And she sounds equally at home in each.

Musically, she has always been eclectic – an intimate singer-songwriter with a range spanning from folk to trip-hop, rock and reggae – but she has never sounded quite like this. MA finds Moffatt busting loose, coming out of her shell as she fearlessly expands the parameters of her artistic identity.

THE SONGS

The album opener Walls Of the World combines a hypnotic bass line and breathy vocals into a sultry groove that is somewhere between The Pretenders, The Cardigans and Julee Cruise. In Your Body evokes Goldfrapp meets the B-52s with its shuffle-step beat, jazzy synth stabs and sassy lyrics about « running around naked on your roof. »

A dreamy synthscape provides the foundation for L’hotel Amour, an ethereal tune about an imaginary crash pad. Too Late uses steel drums to lift a driving electro ode to love, loss and regret.

« Oh, I miss Paris, pornography, your charge on me, » she whispers, emitting raw sensuality. La pluie et le beau temps is a lush robo-hymn, Auto-Tuned to blissful perfection, that makes a convincing case for talking about the weather. She goes acoustic on Artifacts, a breathtaking ballad about the things we leave behind; and closes with Sourire sincère, a frenzied, Philip Glass-inspired number that tries to reclaim something lost, which was hers all along.

That feeling pervades MA, as Moffatt takes all kinds of chances while sounding every bit in her element. This is her most ambitious and international album, a burst of unbridled creativity from an artist at one with her vibrant extremes.

Mon Corps Video

Directed by Iouri-Philippe Paillé, the video for Mon Corps is inspired by science-fiction movies from the late 70′s early 80′s. An astronaut going through a space program undergoes many different physical tests. Anticipating his interstellar trip, he feels the cosmos, represented by Ariane Moffatt floating in this poetic, dark and mysterious universe.

New official Website

Don’t forget to browse Ariane Moffatt’s new official website: arianemoffatt.com, equally available in a mobile application.

MA

ARIANE MOFFATT – MA


Disponible en pré-commande sur
Available for pre-order on

 
 

- 30 -

SOURCE: AUDIOGRAM

 

SPECTACLES | SHOWS

24 février Vieux clocher de Magog Magog, QC. (CAN) Billets
28 février Centre d’art La petite église St-Eustache, QC. (CAN) Complet/Sold Out
29 février Théâtre Rialto Montréal, QC. (CAN) Complet/Sold Out
01 mars Théâtre Rialto (Supplémentaire) Montréal, QC. (CAN) Billets
09 mars L’Impérial Québec, QC. (CAN) Billets
13 mars The Spill – SxSW (présenté par Planet Quebec) Austin, TX. (É.U.)  
15 mars The Spill – SxSW (présenté par Montreal Jazz Fest) Austin, TX. (É.U.)  
16 mars Maggie Mae’s – SxSW (présenté par Sonicbids et Planetary group) Austin, TX. (É.U.)  
16 mars The Spill – SxSW (présenté par Sirius) Austin, TX. (É.U.)  
22 mars El Mocambo – CMW (présenté par Sirius XM) Toronto, Ontario (CAN) Billets
24 mars Musée Canadien des Civilisations Gatineau, QC. (CAN) Billets
30 mars Théâtre Granada Sherbrooke, QC. (CAN) Billets
25 mai The Drake Underground Toronto, ON (CAN) Billets
30 mai Nouveau Casino Paris, (FR) Billets
30 déc l’Étoile Banque Nationale (DIX30) Brossard, QC. (CAN) Billets
arianemoffatt.com
 

Téléchargements

 

Contacts

MÉDIA

Marie-France Côté
Roy & Turner Communications
514-844-9678, poste 206
[email protected]

RADIO

Etienne Roy
Coordonnateur ventes
numériques, web et radio
Audiogram
514-285-4453 poste 232
[email protected]

SPECTACLES | SHOWS

Eric Tremblay
Agent de spectacles
Audiogram
514-285-4453 poste 249
[email protected]

GÉRANCE | MANAGEMENT

Stéphanie Moffatt
Mo’fat Management
6288 Louis Hebert (Montréal, H2G 2G5)
514-839-8510
[email protected]